en-vtt-dans-le-sagho

De Sidi Flah à Aglou en VTT

Catégorie : Partagez vos coups de cœur Création : lundi 7 mars 2016 14:05

 

Aujourd'hui, et bin devinez quoi, il fait (encore) beau...  
Le départ de l'étape, se situe à 24km de Talliouine.
En haut de la côte au dessus de Talliouine, dans le douar Tassousfi, on prend une piste à droite (vers le sud) sur une douzaine de km, jusqu’au dernier village (groupe des douars d'Aoudoust) : pour les pratiquants du guide Gandini, départ au km0 du parcours 5f.
Après avoir fait nos courses à Talliouine, nous nous dirigeons donc, au point de départ de la 7eme étape.
Arrivés au village, nous descendons les vélos, et là je m'aperçois que j'ai encore crevé... Evidemment, je me fais encore pourrir, mais bon, je répare et on est partis, il est 9h...

7001

J'ai pas fait 5km, que déjà faut j'regonfle (j'pense que j'avais pas assez gonflé)

7002

Nous nous dirigeons vers le douar Aït Bouleman, situé à 8km du départ. Pour l'instant le terrain est large, et la piste circule un peu à flanc.
Quelques beaux canyons nous rappellent le Saghro.

7003

7004

7005

7007

Nous continuons, jusqu'à arriver sur Aït Boulman, un petit douar qui m'a l'air très propre et clean, assez rare pour le signaler.

7008

7009   7010
     
7011   7012

Nous nous éloignons doucement, et nous allons bientôt nous retrouver dans une zone un peu plus escarpée...

7013

7015   7014
     
7016   7017

Un peu plus loin, nous ferons une rencontre..  elle n'a pas eu de chance en traversant devant le 4x4 !

7018

Les montées se succèdent les unes après les autres, entrecoupées de courtes descentes. L'endroit est vraiment désertique, très peu de Douar le long de la piste.
Nous allons traverser le ruisseau, puis nous arrêter pour manger 2,3 dattes, avant d'attaquer la grimpette, il est dèja 11h.

7019   7020
     
7021   7022
     
7023   7024
     
7025   7026

Ca monte, mais la piste est impeccable.

7027   7028
     
7029   7030
     
7031   7032

Nous arriverons ensuite au douar Amsmatert, où nous ferons une petite pause thé, qui nous sera gentiment proposée. A ce moment là, nous n'avons pas fait la moitié de l'étape, et il est déjà 12h30.

7033

7034   7035

Nous ne nous attardons pas trop, et nous repartons aussi sec, histoire de rouler encore une heure avant la pause casse-croûte, et surtout  finir cette ascension.
A la sortie du village, nous prenons une piste plein ouest, histoire de récupérer une piste décrite  "coup de cœur" sur le guide Gandini (piste 5e entre les km 40.2 et 43.5)
nous roulons tranquillement en direction du col, lorsque enfin, nous attaquons la descente...  
Au bout d'un bon km, nous arrivons à l'entrée d'un petit douar, et là, je jette un oeil sur le GPS, pour m'assurer de la direction à prendre et ...  
Çà c'est ballot, mais en haut du col, fallait pas descendre, mais prendre à gauche à la montée...  
Bon bin du coup, on tourne les vélos et hop un p'tit coup d'rab. Ça tombe bien, ça nous manquait... 

7036   7037

Une fois au sommet (au vrai sommet  ), nous prenons la descente, et nous trouvons 2km plus bas, Boulemane affairé à nous préparer une bonne petite omelette...  
Ça c'est une bonne idée, car on commençait à avoir la dalle...

7038   7039

3/4h plus tard, nous sommes repartis.
Il est 14h, et il reste encore 30 bornes, avec encore pas mal de dénivelé, alors faut pas traîner...

7040   7041

La dernière partie de l'étape est magnifique :

7042   7043
     
7044   7045

Nous traverserons ensuite le douar Tazzarine, et la pluie fera son apparition pour nous accompagner sur les 15 derniers km de l'étape...    

7046

 

Encore 2,3 coups de culs, et nous attaquons enfin la descente finale, sous une pluie battante... Bref, nous serons trempés comme des soupes...

7047   7048
     
7049   7050

Et on enchaîne les virages...que du bonheur, malgré la pluie...

7051   7052
     
7053   7054

Quelle étape ! Fabuleuse, un bon gros 5 bien-sur. 61km, pour 1150m de D+ et 1500m de D-.
Départ à 9h, pour une arrivée à 16h30.

7055

Par contre, nous pensions pouvoir se loger à Amezoug (douar de la fin de l'étape), mais on nous a fait comprendre que l'on était pas les bienvenus..  
Nous demandons à voir le Mokadem, et nous finissons par l'avoir au téléphone, mais celui-ci nous dit qu'il craint pour notre sécurité, et que nous devons partir ??? Vraiment bizarre.
Du coup, nous prenons la décision de retourner à l'auberge du safran, qui se trouve à une petite heure de piste- route, et une petite 1/2h du départ de l'étape du lendemain...

 

En poursuivant votre navigation sur le site, vous acceptez l'utilisation de cookies sur votre ordinateur, tablette ou smartphone dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.    OK  

x

 

 

 

 

Extrem'Sud Éditions, enseigne du groupe Serre Éditeur, est titulaire des droits d'auteur et de propriété industrielle sur la structure générale, les textes, images animées ou non, les marques, logos et tous les éléments composant le site extrem-sud.com. Toute représentation ou reproduction totale ou partielle de ce site ou d'un de ses éléments sans autorisation expresse et préalable de Serre Éditeur est interdite. Cette reproduction, par quelque procédé que ce soit, constituerait une contrefaçon sanctionnée par les articles 425 et suivants du Code pénal. © 2005-2016 by Serre Editeur.